Moteur V 12 Lamborghini

Catégorie parente: ROOT Catégorie : Catégorie (fr-fr)

Pour réaliser ces deux moteurs V 12 Lamborghini je me suis rapprocher du chantier naval qui en a eu la restauration « Riva World »

Ils mon gracieusement envoyer les photos nécessaire à leurs fabrication.

De ces photos j’en ai dessiné les plans.

Afin de rendre les moteurs symétrique j’ai été obligé de passer par la case master des carburateurs & caches culbuteurs, puis réalisation des négatifs en

élastomères afin d’obtenir des tirages en résine PU pour les 12 carburateurs et les 8 caches culbuteurs (ces derniers son signé Lamborghini).

 

 

Ces deux moteurs sont entièrement fait mains. Ils ne sont pas immédiatement visible, mais démarreurs, alternateurs, bobines, têtes de delco, filtres divers,

pompes à eau de mer à essence sont biens présente, ainsi que les différentes câbles et durites qui sont essentiel au fonctionnement de la mécanique.

 

Les alternateurs ont été très amusent à réaliser, ils sont composer de sept pièces et relier au moteur par trois boulons d’un diamètre de 1,5 mm.

 

 

 

L’assemblage de trois  carburateurs  qui se positionne sur chaque culasse a été particulièrement délicat à r éaliser ; en effet ces quatre paires de trois

carburateurs chacun devaient être parfaitement identique afin d’avoir une symétrie impeccable quand les deux moteurs ont été marié avec la coque du

bateau.

 

 

 

Le mariage des moteurs à la coque est une étape complexe, car elle est dicté par les arbres d’hélices, juges implacable s’il en est (il n’y a pas de cardans).

Il faut tout aligner : moteur, support moteur, berceaux des moteurs, arbre, jaumière d’arbre, chaise d’arbre, jaumière de safran, le tout dans les trois

dimensions en passant au travers de la coque affin d’obtenir une position symétrique des deux hélices.

Une vraie partie de plaisir.

 

 

J’ai fabriqué les pots d’échappement en tube de cuivre de huit millimètre de diamètre, que j’ai cintré et soudé à l’étain.

J’ai du concevoir un montage assez compliqué pour pouvoir souder les douze pipes de 5 mm de diamètre sur les tubes principaux, puis assembler et souder

les deux collecteurs afin de ne former qu’un seul et même échappement. Vous pouvez voir ces deux moteurs dans la maquette du RIVA /index.php

/fr/realisations2/runabout-modele-riva/riva-aquarama-lamborghini-deux-moteurs-v12-lamborghini

MUSÉES

Exposer des maquettes d'exceptions.... Collaborons ensemble pour offrir du rêve, une action pédagogique ou tout simplement une démarche d'éducation au patrimoine. 

PROFESSIONNELS

Maquettes d'exposition ou modèles réduits simplifiés d'essais, pour concevoir et communiquer sur vos projets ! Matérialisons ensemble vos idées...

PARTICULIERS

Vous voulez posséder la maquette de bateau de vos rêves ? Quelles que soient vos aspirations, donnons vie ensemble à l'objet de vos désirs !